Bureau plat d’époque Louis XV

H: 72 cm / 28 ¼ in

L: 106 cm / 41 ¾ in

Prof: 55 cm / 21 ½ in

Ce bureau est plaqué sur toutes ses faces de bois de rose avec des encadrements de bois de violette et filet de buis. On retrouve le bois de rose sur le pourtour du plateau encadrant un cuir grenat. La ceinture ouvre à trois tiroirs, le tiroir central étant encadré par deux agrafes en bronze.

Chutes et sabots en bronze doré.

Ce bureau a la particularité d’avoir de petites dimensions ce qui en fait un bureau de dame.

Historiquement, ce meuble apparaît au début du XVIIIe siècle. Héritier du bureau Mazarin, il en conserve un temps les caissons à tiroirs latéraux et une volée de deux fois quatre pieds. Ainsi, n’est-il pas rare de voir perdurer sur certains bureaux plats d’époque Régence une telle architecture. Pourtant, de cette période datent déjà les premiers archétypes, à savoir un plateau rectangulaire sur quatre pieds et dont la ceinture abrite trois tiroirs, celui du centre en retrait. Cette division tripartite sera d’ailleurs une constante, soulignée par la décoration en bronze. Avec le Louis XV et le règne du rocaille, le modèle gagne en courbes. Jusque-là rigoureusement géométrique, le plateau se chantourne et avec lui la ceinture, qui reproduit volontiers sur les trois autres façades des tiroirs en trompe-l’œil. Celui du centre se met d’ailleurs au diapason et s’aligne sur les deux autres. Les pieds se cambrent, le cuir de la table se met à la couleur et les décors se font des plus variés. Le bois naturel laisse la place au placage, à la marqueterie, aux laques extrêmes-orientales ou aux plaques de porcelaine pour les pièces les plus abouties.

Catégories : bureaux