huile sur toile

73 x 60 cm

Représentée dans un oculus, avec en arrière plan une esquisse de ville, cette élégante des années de la fin du règne de Charles X porte une robe typique de la mode de ces années là comme nous pouvons le voir sur les gravures « des modes parisiennes ». Sa vêture est agrémentée d’un  très long boa de fourrure. Un dessin d’Eugène Deveria signé et daté 1835 représente une femme coiffée de façon similaire et portant un boa de fourrure.

Cet accessoire de mode mis en avant par Ingres en 1805 dans son célèbre tableau de Mademoiselle Caroline Rivière, est repris sur ce tableau pour évoquer la volupté d’une femme.

Eugéne Deveria ( 1805-1865) étudie sous la direction de Girodet. C’est « L’espoir » du mouvement romantique. Il quitte Paris en 1838 pour Avignon où il commence le décor peint de la cathédrale des Doms. Puis il ira chercher fortune aux Pays-Bas, en Ecosse et s’établira définitivement à Pau où il meurt en 1865.

Catégories : tableaux