H: 92 cm L: 145 cm Prof: 57 cm

Commode en acajou et ébène, la façade à léger ressaut central ouvre par trois tiroirs en ceinture et deux tiroirs séparés par une traverse. Chaque tiroir est pourvu d’un encadrement d’ébène que l’on retrouve aussi sur les montants arrondis aux angles. Elle repose sur des pieds toupies.
Dessus de marbre blanc.

Jean- Georges Kobiersky ( 1760 – 1822) né à Copenhague où son père était ébéniste;
Ebéniste peu connu, il s’établit à Paris avant 1789, épouse en 1792 Marie-Françoise Formy, nièce de Jules Hardouin Mansart
Il demeure Place de la Porte Saint-Antoine pendant la Révolution. Puis 233 rue Saint Martin au moment du mariage de son confrère Jean Georges Ott en 1815 et ce jusqu’à sa mort.
Il entreprit la fabrication de cartonniers de luxe, et le garde meuble lui commande plusieurs ouvrages.
Il livre aussi des tables et des encoignures pour le château de Saint Cloud
Il ferme son atelier pendant la révolution.

Catégories : meubles-sièges