H: 85 cm / l:56 cm / prof: 56 cm/

Fauteuil de bureau canné à assise tournante en acajou massif.

Le dossier en gondole se termine par des consoles d’accotoir concave

Il repose sur quatre pieds cannelés.

Henri Jacob (1753-1824)

Il est le cousin de Georges Jacob, reçut maître le 29 septembre 1779 il s’établit rue Bourbon Villeneuve.

En 1799 il s’installe son magasin 108 rue Neuve Saint Etienne au coin du Boulevard Bonne Nouvelle et ce jusqu’en 1806 tandis que ses ateliers sont au 20 rue de l’Echiquier

La vente aux enchères du 16 mars 1800 dans son magasin du boulevard Bonne Nouvelle signe la fin de son commerce. Beaucoup de sièges sont décrits, mais aussi de l’ébénisterie, la plupart des meubles étaient en acajou ronceux, moucheté et satiné.

Il cesse définitivement son commerce vers 1806, à partir de cette date il ne figure plus dans l’almanach du commerce et jusqu’à son décès en 1824

Henri Jacob, menuisier et ébéniste, l’Objet d’art, mars 1995, pp.

Catégories : meubles-sièges